aCROSS’15 MUTTUM Les mots et les sons, Plaisir, 16 avril 2015

Lecture par Antonia Soulez de poèmes extraits de son recueil Qualia, sur des improvisations de Jean-Marc Chouvel à la clarinette.

Antonia Soulez a été invitée par par Lenka Stransky, musicologue, au colloque MUTTUM, MUTMUT, MU, MUSIQUE les mots tressés par les sons et les images dans le cadre du festival aCROSS ‘15 : MUTTUM Les mots et les sons.

Le jeudi 16 avril, au château de Plaisir, dans les Yvelines, elle y a lu des poèmes sur des improvisations à la clarinette de Jean-Marc Chouvel, professeur musicologue à l’université de Reims et éditeur. Les enregistrements audios de la séance peuvent être réécoutés à la page Poèmes lus (audios).

Certains de ces poèmes, inédits, sont à paraître en 2016 chez Delatour France sous le titre Sons voisés avec des illustrations de Natalia Smolianskaia.

Le colloque était organisé par l’Institut Acte (UMR 8218, Université Panthéon-Sorbonne/CNRS), le Groupe de Recherche d’Histoire (EA GRHis 3831, Université de Rouen), l’institut IReMUs (UMR 8223, Université Paris-Sorbonne/CNRS), en coopération avec le Conservatoire à rayonnement Communal de Plaisir et avec le partenariat de l’équipe de recherche LangArts (CNRS/FMSH).

Liens

Programme
Programme
Télécharger le programme (fichier PDF, 24 pages, 880 ko)

Sur le site de la revue numérique L’autre musique, page du festival.

Page mise à jour le 2 février 2016

Publication d’un texte sur les attentats de Charlie Hebdo

« Attentat contre Charlie Hebdo: une affaire de stasis entre musulmans en France », article publié en français et en grec moderne dans la revue Chronos, n° 21, janvier 2015.

Le 7 janvier 2015, jour de l’attentat contre Charlie Hebdo dans les locaux du journal à Paris, Antonia Soulez a écrit un texte à ce propos à la demande de Constantin Irodotou, chercheur en philosophie à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Il est paru dans le numéro 21 de la revue Chronos, en français et en grec moderne (traduction Constantin Irodotou).

Liens

« Attentat contre Charlie Hebdo: une affaire de stasis entre musulmans en France »
http://chronosmag.eu/index.php/index.php/a-soulez-attentat-(…)

« επίθεση στο «charlie hebdo» : μια υπόθεση «στάσεως» μεταξύ μουσουλμάνων στη γαλλία »
http://chronosmag.eu/index.php/index.php/a-soulez-pths-(…)

Dernière mise à jour le 8 mars 2017

Journées d’analyse musicale 2014 de la SFAM, IRCAM, Paris, 15-16 décembre 2014

Communication d’Antonia Soulez « Une écoute de compositeur savant pour une écoute non-savante de la musique : Steve Reich »

Les Journées d’analyse musicale 2014 de la SFAM (JAM14) se sont tenues à Paris les 15 et 16 décembre sur le thème Musique savante / Musiques actuelles : articulations. Antonia Soulez y a fait une communication intitulée « Une écoute de compositeur savant pour une écoute non-savante de la musique : Steve Reich ».

Les communications seront publiées dans la revue Musimédiane – revue audiovisuelle et multimédia d’analyse musicale publiée avec le concours de la SFAM – dans un numéro spécial à paraître au printemps 2016.

Ces journées ont eu lieu à la fois à l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (IRCAM) et au Centre Georges Pompidou. Elles étaient organisées sous l’égide de la Société française d’analyse musicale (SFAM), en collaboration et avec le soutien de l’IReMus (UMR 8223, Paris-Sorbonne) et de la Bibliothèque publique d’information du Centre Georges Pompidou (BPI), avec la participation de la branche francophone d’Europe de l’International Association for the Study of Popular Music (IASPM).

Liens

Sur le site de l’IRCAM : Vidéo de l’intervention d’Antonia Soulez

Sur le site de l’équipe Représentations musicales (repMus) de l’IRCAM : Programme des JAM14, et programme complet (PDF, 32 pages, 512 ko), avec résumé des interventions et biographie des intervenants.

L’article sur le site de la revue Musimediane.

2014-2015. Détrôner l’Être

Antonia Soulez a organisé le séminaire 2014-2015 sur le thème « Détrôner l’Être » avec la collaboration de Pierre Fasula (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et dans le cadre d’un accord bilatéral avec l’université de Bergen (Pr Arild Utaker) et avec le soutien de l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis et de la Maison des sciences de l’homme de Paris-Nord (MSH-PN).

Ce séminaire était destiné aux chercheurs et aux élèves de master, doctorat ou autres. Il était hébergé par la MSH-PN, et s’est tenu le vendredi de 13h à 15h à la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH).

Programme

  • 28 novembre 2014
    Antonia SOULEZ (Paris 8)
    Usages de l’expression « anti-philosophie »
  • 16 janvier 2015
    Frédéric COSSUTTA (Académie de Paris)
    Le scepticisme, « antiphilosophie » ou moment constituant du geste philosophique ?
  • 23 janvier 2015
    Christian ERBACHER (Université de Bergen)
    Wittgenstein’s Heirs: Rush Rhees, Elizabeth Anscombe and Georg Henrik von Wright as students, colleagues and friends of Wittgenstein
  • 13 février 2015
    Pierre FASULA (Paris 1/PhiCo)
    Wortarten. Les parties du discours chez Wittgenstein
  • 20 février 2015
    Lenka STRANSKY
    Expérience diagrammatique et pensée de la partition graphique (Tractatus, 2.151)
  • 27 février 2015
    Anne BOISSIÈRE (Université Lille 3)
    Le symbole comme forme vivante (Living Form) dans la philosophie de Susanne Langer
  • 6 mars 2015
    Filomena MOLDER (Universidade Nova de Lisboa)
    Mots et confiance. Variations sur un motif wittgensteinien
  • 13 mars 2015
    Arild UTAKER (Université de Bergen)
    L’importance des erreurs philosophiques
  • 21 mars 2015
    Eli FRIEDLANDER (Université de Tel-Aviv)
    Logic, Ethics and Existence in the early Wittgenstein
  • 27 mars 2015
    Natasha SMOLIANSKAIA (Université de Moscou)
    Kossuth/Wittgenstein. Approches parallèles de l’art et de la philosophie ?
  • 24 avril 2015
    Stefano OLIVA (Università degli Studi Roma Tre)
    Atmosphère, accord et concordance. La musique chez le dernier Wittgenstein
  • 22 mai 2015 – séance annulée
    Layla RAID (Université d’Amiens)
    To mean, meinen, vouloir dire. Les remarques de Wittgenstein sur la grammaire française
  • 29 mai 2015
    Yves ÉRARD (Université de Lausanne)
    Stanley Cavell et l’acquisition du langage. Dessine-moi une vue synoptique

Liens

Vignette seminaire 2014-2015
Programme
Dernière mise à jour le 21 décembre 2015

Rencontre autour de Qualia, Librairie Tschann, Paris, 15 septembre 2014

À l’occasion de la parution chez Delatour France du nouveau recueil de poèmes d’Antonia Soulez.

Tschann Libraire et les éditions Delatour France ont organisé une rencontre avec Antonia Soulez à l’occasion de la publication de son recueil de poèmes Qualia, en compagnie de Jackie Kiang, qui a illustré le recueil par six petits tableaux, de Michel Deguy, poète et philosophie, Alain Gaussin, compositeur et Jean-Marc Chouvel, professeur musicologue à l’université de Reims et éditeur.

La rencontre a eu lieu le lundi 15 septembre 2014 à 20 heures à la librairie Tschann.

Page mise à jour le 15 février 2016

2013-2014. Vie des formes et forme des vies

Programme du séminaire 2013-2014
Programme du séminaire 2013-2014
Ce séminaire a poursuivi une thématique menée les deux années précédentes sur la grammaire, l’usage, le contexte, des formes de vie. Il s’agissait d’approfondir les aspects perceptuels – visuels et acoustiques – de l’expression du symbolisme dans la communication proférée ou écrite, à partir de ce que Wittgenstein appelle « l’essence de la notation ».

Dernière mise à jour le 21 décembre 2015

Un article sur Antonia Soulez dans Le Dictionnaire universel des créatrices

Le Dictionnaire universel des créatrices retrace « quarante siècles de création des femmes à travers le monde dans tous les domaines de l’histoire humaine, des arts, de la culture, de la science. »

Il a été publié en 2013 par les éditions Des femmes, sous la direction de Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber, avec une préface d’Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO.

Un article y est consacré à Antonia Soulez, philosophe (tome 3, p. 4068).

Lien

Présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur : https://www.desfemmes.fr/dictionnaire-des-creatrices/

Page mise à jour le 13 septembre 2017

Séminaire MAMUPHI, ENS, Paris, 9 novembre 2013

Journée Autour de Wittgenstein, (les maths) et la musique organisée à l’occasion de la parution de l’ouvrage d’Antonia Soulez Au fil du motif. Autour de Wittgenstein et la musique

La journée Autour de Wittgenstein, (les maths) et la musique s’est tenue le 9 novembre 2013 à l’École normale supérieure (ENS), rue d’Ulm à Paris, dans le cadre du séminaire MAMUPHI mathématiques – musique – philosophie, à l’occasion de la parution de l’ouvrage d’Antonia Soulez Au fil du motif. Autour de Wittgenstein et la musique publié chez Delatour France en 2012.

Antonia Soulez y a fait une communication intitulée « De la fonction anti-analytique de la musique chez Wittgenstein à l’objectivation des qualia : quelle philosophie devant les recherches sur la structure interne du son ? ».

Cet exposé développera quelques avancées présentées dans le dernier chapitre de Au fil du motif, autour de Wittgenstein et la musique. Partant non des goûts de Wittgenstein pour la musique (son « idéal culturel » était Schumann, dit-il) mais de sa méthode de projection logique « Abbildungsmethode », dans le Tractatus, je situerai la musique par rapport à la thèse centrale du Traité, puis j’examinerai ce que devient le formalisme dans sa philosophie ultérieure à l’épreuve de son auto-critique en particulier des « objets » (clef de voûte du système du Tractatus). Remarquant les sources esthétiques (musicales avec Hanslick) du « contenu formel » dont Granger fera une des notions centrales de son épistémologie, je serai ensuite amenée à repérer l’importance de ce que Granger appelle « l’excès de matière » à laquelle se heurte le travail de rationalisation, tout en mettant en évidence ce qu’a de problématique l’objet comme donné, en philosophie comme en musique. Il résulte de la mise en évidence du « mythe du donné » en musique (comme en philosophie), au delà peut-être du contenu formel qui reste malgré tout tributaire, notamment chez Granger en lecteur de Wittgenstein, d’une conception propositionnaliste de la signification, une démarche attachée principalement à l’émergence des qualia (ou qualités sonores) qui ne sont pas sans rejoindre l’idée wittgensteinienne d’ « aspects » dont la fécondité peut intéresser le compositeur aujourd’hui attentif à la structure interne du son.

Le séminaire Mamuphi est organisé dans le cadre des activités du Centre international de recherches en philosophie, lettres, savoir (CIRPHLES), à l’ENS, en collaboration avec l’Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique (IRCAM). Cette séance a bénéficié du soutien d’Innovaxiom. Elle était dirigée par Charles Alunni (CIRPHLES), Moreno Andreatta (IRCAM), Andrea Cavazzini (Université de Liège) et François Nicolas (CIRPHLES, IRCAM).

Liens

Programme
Programme
Télécharger le programme (PDF, 4 pages, 200 ko).

Présentation de la journée sur le blog de Delatour France.

Vidéo de l’intervention d’Antonia Soulez sur le site Internet d’Innovaxiom.

Site Internet du séminaire MAMUPHI.

Un article sur Morena Andreatta est paru le 22 juin 2016 dans le supplément sciences du quotidien Le Monde, « Moreno Andreatta fait chanter les maths ». Extrait en ligne (texte intégral réservé aux abonnés) : www.lemonde.fr/sciences/article/2016/06/20/moreno-andreatta-(…)

Dernière mise à jour le 25 juin 2016

Samedi du livre du CIPh sur Au fil du motif, CIUP, 5 octobre 2013

Table-ronde animée par Natalia Smolianskaia

Télécharger l'affiche
Télécharger l’affiche

La séance des Samedi du livre qui s’est tenue le 5 octobre 2013 à la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) était consacrée à l’ouvrage d’Antonia Soulez Au fil du motif. Autour de Wittgenstein et la musique publié chez Delatour France en 2012.

La table-ronde était animée par Natalia Smolianskaia (Université d’État des sciences humaines de Russie, à Moscou, et Collège international de Philosophie), avec la participation de Patrice Loraux, philosophe, et de Jacqueline Rousseau-Dujardin, psychanalyste.

Les Samedis du livre sont organisés par le Collège international de philosophie (CIPh).

Dernière mise à jour le 21 décembre 2015

2012-2013. Langage et vie

Le séminaire « langage et vie » (2) de l’Université de Paris 8 St-Denis / Maison des sciences de l’homme Paris Nord (MSH PN), coordonné par Antonia Soulez et Arild Utaker s’est tenu à la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH), à Paris, les mercredi de 12h à 15h, entre le 21 novembre 2012 et le 29 mai 2013.

« Le sujet de cette année pourrait tenir en ce renversement : de la vie des formes (expression que l’on trouve frappée par exemple par Henri Focillon dans son ouvrage de 1943) aux « formes de vie » (Wittgenstein). Nous suivrons les méandres de ce renversement qui, propre au « motif », fait de l’espèce de vie qu’il configure, l’objet-même d’une saisie formelle où contenu et forme ne se distinguent plus, ainsi dans le « formalisme musical » de Eduard Hanslick. Notre ligne de réflexion suit en somme cette remarque formulée à propos des écrits de Boris de Schloezer sur la musique, selon laquelle il s’agit moins d’exprimer un vécu, que de vivre au sens d’exprimer des signes. L’approche implique une critique du « mécanisme » en philosophie du langage. « Grammatik is nicht Mechanismus » a écrit Wittgenstein vers 1933, tandis que, de son côté, la philosophie « n’est pas une musique à programme ». »

Liens

Programme
Programme

Télécharger le programme du séminaire (format PDF, 6 pages, 250 ko) avec le résumé des interventions.

Dans l’archive des manifestations scientifique de la MSH PN, fiche du séminaire.

Dernière mise à jour le 21 décembre 2015