Séminaire « Grammaire, langage et institution » au CIPh, 2017-2018

Antonia Soulez mènera en 2017-2018 une série de cinq séminaires extérieurs au Collège international de philosophie (CIPh), à Paris, sur le thème « Grammaire, langage et institution ».

Les séances sont programmées le mercredi de 18 h 30 à 20 h 30 aux dates et lieux suivants :

  • 18 octobre 2017, lycée Henri IV ;
  • 15 novembre 2017, salle Maurice Allais du MESR ;
  • 13 décembre 2017, lycée Henri IV ;
  • 10 janvier 2018, lycée Henri IV ;
  • 31 janvier 2018, salle Germaine Tillion du MESR.

Adresses

  • Lycée Henri IV : 23, rue Clovis à Paris dans le 5e ;
  • Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR) : 25, rue de la Montagne Sainte Geneviève à Paris dans le 5e.

Liens

Programmation du séminaire sur le site Internet du CIPh, www.ciph.org/spip.php?page=activite-detail&idevt=774

Page mise à jour le 20 septembre 2017

4e édition du cycle de rencontres Perspectives critiques, Gênes, 15 mai 2017

Affiche des rencontres

Affiche des rencontres

Antonia Soulez participe à la quatrième édition de « Perspectives critiques », cycle de rencontres organisées en Italie du 3 avril au 27 novembre 2017 par l’Institut français de Rome.

Elle intervient à Gênes le 15 mai 2017 à 17 heures au Conservatorio di musica Niccolò Paganini sur le thème « Recommencer à zéro ou continuer la tradition autrement ? Enjeux philosophiques et politiques des musiques de l’oubli devant la mémoire européenne ». Sa conférence, en français avec traduction consécutive (Nora Gattiglia), est suivie d’un entretien avec Roberto Doati et Fabio de Sanctis de Benedictis. Cette rencontre est organisée en collaboration avec l’Université de Gênes et l’Alliance française de Gênes.

Le cycle de rencontres « Perspectives critiques » a pour vocation de faire connaître au public italien l’actualité française de la littérature et de la recherche en sciences humaines. La quatrième édition est consacrée, à l’occasion du soixantième anniversaire du Traité de Rome, à la question de l’Europe. Elle s’intitule « Alternatives européennes ».

Liens

Dernière mise à jour le 31 mai 2017

Colloque international Wittgenstein en France, Paris Ouest, 22-24 septembre 2016

Le colloque international « Wittgenstein en France » se tiendra du jeudi 22 au samedi 24 septembre sur le site de Nanterre de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Antonia Soulez y fera une communication intitulée « Guérir l’antiplatonisme (Badiou) et guérir du platonisme (Wittgenstein), même combat », programmée le 23 septembre à 15 h 30.

Ce colloque – le premier sur la réception de Wittgenstein en France – reviendra sur chacune des étapes qui ont scandé cette histoire et la diversité des lectures de l’oeuvre de Wittgenstein. Plus largement, l’étude de cette réception sera l’occasion d’un tour d’horizon et d’une analyse critique des lignes de partage (et des fractures) qui traversent la philosophie en France depuis la seconde moitié du 20e siècle.

Le colloque est organisé par Pascale Gillot (Université François Rabelais, Tours), Elise Marrou (Université Paris Sorbonne – Archives Husserl), Judith Revel (laboratoire Sophiapol de l’Université Paris Ouest) dans le cadre du projet de recherche « Philosophie française et philosophie analytique au XXe siècle » porté par Elie During et Jean-Michel Salanskis (Institut de recherches philosophiques (IRePh) de l’Université Paris Ouest).

Liens

Présentation du colloque et informations pratiques :

Page mise à jour le 10 janvier 2017

Colloque Le cerveau comme enjeu philosophique, FMSH et MSH-PN, 26-27 mai 2016

Un colloque sur le thème Le cerveau comme enjeu philosophique se tiendra :

  • le 26 mai 2016 à la Maison des Sciences de l’homme Paris Nord (MSH PN), 20 avenue George Sand, 93210 Saint-Denis ;
  • le 27 mai 2016 à la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH), 190, avenue de France, 75013 Paris.

Antonia Soulez y fera une communication intitulé « Apport d’une mythologie de l’inconscient selon Freud et Wittgenstein : L’enjeu philosophique d’un point de vue neuroscientifique ».

Ce colloque est organisé par Arild Utaker (université de Bergen) et Pierre Cassou-Noguès (université Paris 8), avec la participation d’Antonia Soulez, dans le cadre des activités du Laboratoire d’études et de recherches sur les logiques contemporaines (LLCP) de l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Il bénéficie du soutien de la Commission franco-norvégienne de la FMSH.

Liens

Télécharger le programme de la journée du 27 mai (2 pages, format PDF, 130 ko)

Page mise à jour le 15 mai 2016

aCROSS’16 Émergence, Plaisir, 10 mai 2016

Le 10 mai, au château de Plaisir, dans le cadre du colloque interdisciplinaire L’émergence en musique : dialogue des sciences, Antonia Soulez fera une communication intitulée « Émergence d’aspects (ou Promenade au jardin botanique de Goethe) ».

Le colloque est l’un des nombreux événements proposés par le festival aCROSS’16 Émergence. Aux confins du sensible. Ces rencontres artistiques, scientifiques et pédagogiques sont organisées par la ville de Plaisir.

Liens

Télécharger le programme (fichier PDF, 36 pages, 1 Mo).

Page mise à jour le 18 février 2016

Séminaire de philosophie analytique, Tomsk, 23-24 octobre 2015

Programme (en russe)

Programme (en russe)

Antonia Soulez a participé au séminaire de philosophie analytique organisé par Valeriy Surovtsev à l’Université d’État de Tomsk (Sibérie) les 23 et 24 octobre 2015. Sa communication s’intitulait « Is Wittgenstein an Analytical Philosopher? ». Les actes du séminaire seront publiés dans une des revues de l’université.

Dernière mise à jour le 21 décembre 2015

Journées d’analyse musicale 2014 de la SFAM, IRCAM, Paris, 15-16 décembre 2014

Les Journées d’analyse musicale 2014 de la SFAM (JAM14) se sont tenues à Paris les 15 et 16 décembre sur le thème Musique savante / Musiques actuelles : articulations. Antonia Soulez y a fait une communication intitulée « Une écoute de compositeur savant pour une écoute non-savante de la musique : Steve Reich ».

Les communications seront publiées dans la revue Musimédiane – revue audiovisuelle et multimédia d’analyse musicale publiée avec le concours de la SFAM – dans un numéro spécial à paraître au printemps 2016.

Ces journées ont eu lieu à la fois à l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (IRCAM) et au Centre Georges Pompidou. Elles étaient organisées sous l’égide de la Société française d’analyse musicale (SFAM), en collaboration et avec le soutien de l’IReMus (UMR 8223, Paris-Sorbonne) et de la Bibliothèque publique d’information du Centre Georges Pompidou (BPI), avec la participation de la branche francophone d’Europe de l’International Association for the Study of Popular Music (IASPM).

Liens

Sur le site de l’IRCAM : Vidéo de l’intervention d’Antonia Soulez

Sur le site de l’équipe Représentations musicales (repMus) de l’IRCAM : Programme des JAM14, et programme complet (PDF, 32 pages, 512 ko), avec résumé des interventions et biographie des intervenants.

Site de la revue Musimediane.

Dernière mise à jour le 2 février 2016

Séminaire MAMUPHI, ENS, Paris, 9 novembre 2013

La journée Autour de Wittgenstein, (les maths) et la musique s’est tenue le 9 novembre 2013 à l’École normale supérieure (ENS), rue d’Ulm à Paris, dans le cadre du séminaire MAMUPHI mathématiques – musique – philosophie, à l’occasion de la parution de l’ouvrage d’Antonia Soulez Au fil du motif. Autour de Wittgenstein et la musique publié chez Delatour France en 2012.

Antonia Soulez y a fait une communication intitulée « De la fonction anti-analytique de la musique chez Wittgenstein à l’objectivation des qualia : quelle philosophie devant les recherches sur la structure interne du son ? ».

Cet exposé développera quelques avancées présentées dans le dernier chapitre de Au fil du motif, autour de Wittgenstein et la musique. Partant non des goûts de Wittgenstein pour la musique (son « idéal culturel » était Schumann, dit-il) mais de sa méthode de projection logique « Abbildungsmethode », dans le Tractatus, je situerai la musique par rapport à la thèse centrale du Traité, puis j’examinerai ce que devient le formalisme dans sa philosophie ultérieure à l’épreuve de son auto-critique en particulier des « objets » (clef de voûte du système du Tractatus). Remarquant les sources esthétiques (musicales avec Hanslick) du « contenu formel » dont Granger fera une des notions centrales de son épistémologie, je serai ensuite amenée à repérer l’importance de ce que Granger appelle « l’excès de matière » à laquelle se heurte le travail de rationalisation, tout en mettant en évidence ce qu’a de problématique l’objet comme donné, en philosophie comme en musique. Il résulte de la mise en évidence du « mythe du donné » en musique (comme en philosophie), au delà peut-être du contenu formel qui reste malgré tout tributaire, notamment chez Granger en lecteur de Wittgenstein, d’une conception propositionnaliste de la signification, une démarche attachée principalement à l’émergence des qualia (ou qualités sonores) qui ne sont pas sans rejoindre l’idée wittgensteinienne d’ « aspects » dont la fécondité peut intéresser le compositeur aujourd’hui attentif à la structure interne du son.

Le séminaire Mamuphi est organisé dans le cadre des activités du Centre international de recherches en philosophie, lettres, savoir (CIRPHLES), à l’ENS, en collaboration avec l’Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique (IRCAM). Cette séance a bénéficié du soutien d’Innovaxiom. Elle était dirigée par Charles Alunni (CIRPHLES), Moreno Andreatta (IRCAM), Andrea Cavazzini (Université de Liège) et François Nicolas (CIRPHLES, IRCAM).

Liens

Télécharger le programme (PDF, 4 pages, 200 ko).

Présentation de la journée sur le blog de Delatour France.

Vidéo de l’intervention d’Antonia Soulez sur le site Internet d’Innovaxiom.

Site Internet du séminaire MAMUPHI.

Un article sur Morena Andreatta est paru le 22 juin 2016 dans le supplément sciences du quotidien Le Monde, « Moreno Andreatta fait chanter les maths ». Extrait en ligne (texte intégral réservé aux abonnés) : www.lemonde.fr/sciences/article/2016/06/20/moreno-andreatta-(…)

Dernière mise à jour le 25 juin 2016

Rencontre autour de la 2e édition du Manifeste du Cercle de Vienne, La Sorbonne, Paris, 22 janvier 2011

Dans le cadre du séminaire 2010-2011 Wittgenstein : langage, esprit, société, une séance spéciale a été organisée autour de la réédition en 2010 chez Vrin du Manifeste du Cercle de Vienne et autres écrits. Cet ouvrage collectif, coordonné par Antonia Soulez, présentant les textes fondateurs du Cercle de Vienne et son « Manifeste » de 1929.

La séance s’est tenue le samedi 22 janvier 2011 de 10 à 13 heures à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, avec la participation de Antonia Soulez, Christiane Chauviré, Sandra Laugier, Pierre Wagner, Christian Bonnet, Sabine Plaud, Anne Zielinska et Delphine Chapuis.

Le séminaire Wittgenstein : langage, esprit, société est animé par Christiane Chauviré et Sandra Laugier, de l’équipe  » Expérience et connaissance » (EXeCO) une composante du Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo).

Page mise à jour le 21 décembre 2015

Journée Sens et sensibles : d’une logique à l’autre, INHA, 19 janvier 2011

La journée Sens et sensibles : d’une logique à l’autre, s’est tenue le mercredi 19 janvier 2011 à l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), à Paris.

« Cette journée ouvre le spectre de différents accès à l’écriture conceptuelle du philosophe, suscitée par la musique et son rapport au temps. Partant de quelques philosophies pour lesquelles la musique agit sur le philosophe, nous entendons exhumer les logiques selon lesquelles cette action se « schématise » dans le devenir-jeu de la philosophie. « 

Elle était organisée par Antonia Soulez dans le cadre du séminaire nomade Deleuze et la musique coordonné par Pascale Criton, Jean-Marc Chouvel et Anne Sauvagnargues.

Programme de la journée

9 h 30
Accueil

10 h
Jean-Pierre Caron. De l´immanence musicale chez Deleuze et Wittgenstein

10 h 45
Noëlle Batt. Quel diagramme pour la musique ?

11 h 30
Carmen Pardo. Musiques de l’oubli : Daniel Charles en dialogue avec Gilles Deleuze

14 h 30
Vladimir Safatle. Rendre sonore les forces inaudibles du temps : Deleuze à l’écoute de Pierre Boulez

15 h 15
Patrice Loraux. Autre notation, autre pensée

16 h 15
Antonia Soulez. Construction des concepts, chez Deleuze et Wittgenstein

17h30 Table ronde

Ponctuations musicales John Cage, Nadine Gabard, mezzo soprano, (Cie Éclats)

Liens

Télécharger la brochure (PDF, 11 pages, 295 ko) du séminaire nomade « Deleuze et la musique », avec la présentation générale du séminaire et le programme détaillé des huit journées.

Sur le site de Centre de documentation de la musique contemporaine (CDMC) : page du séminaire.

Page mise à jour le 21 décembre 2015